BENFICA VS MARSEILLE

Avec ce quart de finale qui se profile contre les Portugais de Benfica, on va enfin pouvoir reparler football à Marseille. Loin des polémiques extra sportives et du chaos ambiant qui animent souvent le club phocéen. Mais il ne faut pas se tromper, cet OM là est bien loin du niveau attendu. L’Europa League comme moyen de s’emballer de nouveau ou énième constat d’une saison qui ne marquera pas les esprits ?

Pas toujours facile de mettre le ballon au cœur des discussions quand on est sur la Cannebière. Marseille est ainsi, mais ces derniers temps je ne peux pas cacher mon agacement, moi le minot de la cité phocéenne. Entre un tifo de la honte pour un humoriste qui ne fait rire que lui et qui vient nous bassiner avec son amour de l’OM dans toutes les émissions putaclic qui veulent bien lui donner la parole pour faire du buzz. Entre une nouvelle sortie d’un responsable de club de supporters, qui se croyant touché par la grâce divine, se sent obligé de l’ouvrir sur tous les sujets, comme si son avis intéressait qui que soit… Tout ça pour se prendre pour Eagle One sur BFM Marseille ou France 3 PACA. Pathétique tous ces pseudos amoureux du club qui ne cherchent en fait qu’a faire leur beurre sur le dos des supporters, les vrais. Il y a déjà assez de soucis sur la pelouse sans en rajouter dans les tribunes ou les médias.

LES ENSEIGNEMENTS DU CLASSICO

Au moment d’affronter un habitué des campagnes européennes comme le Benfica, on ne peut pas se passer de regarder le dernier gros choc de Marseille. Ça tombe bien, il y a eu une rencontre et une défaite contre un calibre européen, le Paris Saint Germain. Et que dire mes amis ? Que ce fût compliqué ? C’est une évidence. Que ce fût inquiétant ? Il faudrait être dingue pour ne pas le penser. Parce que franchement la première mi-temps des Parisiens est je pense une des pires cette saison. Et que l’OM a bénéficié en plus de la supériorité numérique sur une expulsion bien généreuse de Beraldo. Même avec une paire d’as en main, les Olympiens n’ont jamais vraiment fait trembler l’adversaire du soir… Alors oui, on peut se satisfaire de l’intensité qui était à la hauteur de l’événement. On pourra se féliciter que Marseille ait eu trois fois plus de frappes cadrées (10 contre 3) que les hommes de Luis Enrique. Mais pour quel résultat ? Une défaite. C’est ça la triste réalité. L’OM a de bonnes intentions, une véritable envie de bien faire. Mais il y a un gouffre entre le résultat espéré sur la pelouse et le résultat obtenu.

QUEL SCHEMA CONTRE BENFICA ?

Depuis sa prise de fonction, Jean Louis Gasset s’est essayé à différents systèmes de jeu. Le 4- 3-3 (contre le PSG par exemple) et un 4-2-3-1 plus sécuritaire (comme contre Rennes), favorisant la densité en milieu de terrain. Pour le match aller on pourrait avoir le droit à la seconde option. Surtout si le match de Ligue 1 contre Lille quelques jours plus tôt ne se passe pas bien au niveau du résultat. La peur entraîne inconsciemment la volonté de s’appuyer sur un schéma où bien défendre est la priorité. Surtout avec un premier acte sur la pelouse de l’Estadio Da Luz. Une enceinte bouillante où les Marseillais seront attendus par tout un peuple. Trouver un schéma de jeu, c’est cool, encore faut-il avoir les bons hommes pour le faire vivre. Les cadres (Aubameyang, Kondogbia, Clauss ou Mbemba) ne sont pas toujours réguliers mais il serait trop facile de tirer sur l’ambulance. Sans ces gars-là, l’OM serait en bien pire posture au niveau des résultats. Les vraies questions se posent avec les intermittents du spectacle tels que Ndiaye ou encore Harit, qui ne mettent pas un pied devant l’autre. Et qui par manque de concurrence sont le plus souvent sur la feuille de match. Le drame est bien là. Il n’y a pas de banc. Catastrophique pour l’un des plus gros budgets de Ligue 1. Alors on s’en remettra encore et toujours à la ferveur, ce point cardinal qui n’abandonne jamais l’OM. Espérons un bon match aller pour s’offrir 90 minutes de folie au match retour au Vélodrome. Et continuer à croire, que malgré les vents contraires, tout n’est pas perdu pour cette équipe cette saison.

Retour en haut